Warning: DOMDocument::loadXML(): Start tag expected, '<' not found in Entity, line: 1 in /home/scofieldd27/public_html/eduquer-son-chien.com/wp-content/plugins/premium-seo-pack/modules/title_meta_format/init.social.php on line 481

Education canine : le chien, le maître et la laisse

Svp partagez :Share on Facebook3Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Le chien et la laisse se connaissent depuis fort longtemps, si longtemps, même, que les deux sont souvent associés dans l’esprit du maître. En effet, en promenade, en sortie, ou même au sein de la propriété, le chien est bien souvent tenu… en laisse ; de quoi attirer les fureurs de certaines personnes. Pour autant, quels sont les désavantages et les points positifs d’une laisse ? Est-ce indispensable ? Petit tour d’horizon de la relation qu’entretiennent le maître, le chien et la laisse, dans l’éducation canine.

Si faire la part belle à la liberté de l’animal est sans doute excellent, cela ne doit pas cacher les problèmes constants que doit affronter le maître lors du dressage de son chien. La laisse se révèle indispensable lors de sorties avec son chien ou lors de l’apprentissage de certains ordres : comment imaginer une seule seconde un chien, sans laisse, traverser la route ou rejoindre le parc à vos côtés s’il ne vous obéit pas ? L’avantage de la laisse est de permettre l’assimilation de l’obéissance en tant que principe fondateur de la relation qu’entretiendront le maître et le chien. Parfois, même, si le chien n’est pas attaché à votre domicile ou dans votre propriété, le fait de voir la laisse le rendra enthousiaste s’il associe cet objet à une sortie ou du temps passé à jouer avec son maître. À ce titre, la laisse ne peut guère être blâmée, et permet de passer du stade d’une désobéissance à une obéissance de votre chien. Un peu de mal… pour beaucoup de bien, en somme !

Pour autant, les défenseurs des animaux les plus avertis peuvent voir dans la laisse une forme d’asservissement cruel ou humiliante pour l’animal. Le chien a besoin de se dégourdir, de courir, de jouer, d’être dans une activité. La passivité ne lui convient que rarement, et cela peut même entraîner, chez l’animal, une certaine tendance à la déprime. Il ne s’agit donc pas de prolonger l’utilisation de la laisse sans jamais détacher son chien ; d’autant plus s’il s’agit de très grandes ou imposantes races de chien. L’éducation canine se focalise sur le bien-être du chien autant que le plaisir du maître.

En définitive, juger de la bienséance de la laisse ou de ses effets néfastes revient à considérer l’objectif du maître. Si celui-ci utilise la laisse comme un moyen pour ensuite libérer le chien, et que ce dernier soit libre de ses mouvements pour être pleinement épanoui, la laisse est un outil nécessaire et indispensable à l’éducation canine. Mais si l’objet est vu comme une fin, et qu’elle se révèle être la seule condition du chien, alors le maître doit se remettre en question. De toute manière, il faut savoir que certains pays interdisent que le chien ne soit pas accompagné avec une laisse à l’extérieur de chez vous. Il est donc indispensable d’en posséder une, au cas-où, et de veiller à adapter la taille de la laisse et sa dimension au cou de votre animal pour qu’il ne soit pas blessé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *